Déferlante indiguo au Cap Sizun

déferlante indiguo

Déferlante au cap Sizun / photo jean yves havaux ©
« On voyait les chevaux de la mer qui fonçaient la tête la première et qui fracassaient leur crinière devant le casino désert ».
« Comme à Ostende » chanson de Léo Ferré, paroles de Jean Roger Caussimon.
Instant rare de la conjonction d’un vent de Sud contrant une houle de nord Ouest avec une percée de lumière dans un ciel gris.